Thérapie EMDR

Qu’est-ce que la thérapie EMDR ?

La thérapie EMDR est une approche de psychothérapie qui utilise la stimulation sensorielle des deux côtés du corps, soit par le mouvement des yeux soit par des stimuli auditifs ou cutanés, pour induire une résolution rapide des symptômes liés à des événements du passé.

images-2-1-251x200La thérapie EMDR a été créée à la fin des années 80 dans la Baie de San Francisco.

Ses initiales viennent de son appellation anglo-saxonne : Eye-Movement Desensitization and Reprocessing, ou Désensibilisation et Retraitement par les Mouvements Oculaires, même si la méthode ne se limite désormais plus à l’utilisation des mouvements oculaires.

Le protocole de la thérapie EMDR repose sur un ensemble de principes qui sont essentiels à une approche humaniste et intégrative de la médecine et de la santé : la confiance dans la capacité d’auto-guérison propre à chacun, l’importance de l’histoire personnelle, une approche centrée sur la personne, un pouvoir restauré, l’importance du lien corps-esprit, un bien-être et une amélioration des performances.

En savoir plus sur l’EMDR

emdrLa thérapie EMDR a été mise au point à la fin des années 1980 par une Américaine, Francine Shapiro. Titulaire d’un doctorat de littérature anglaise à l’Université de New-York en 1979, elle s’intéresse en même temps à la thérapie comportementale. Mais en 1987 l’annonce d’un cancer bouleverse sa vie. Sa curiosité l’amène alors à découvrir les travaux de Norman Cousins  et d’autres dans le domaine de la psycho-neuro-immunologie qui commençaient à émerger.

Elle raconte comment elle découvre l’effet bénéfique des mouvements oculaires au cours d’une promenade dans un parc en 1987. Ainsi elle va retenir ce sujet pour son doctorat en psychologie comportementale. Deux ans après, elle publie la première description de l’EMDR.

Depuis, elle consacre sa carrière à la promotion et à la diffusion de cette thérapie.

En 1994 Francine Shapiro reçoit l’un des plus grands prix scientifiques des États-Unis : l’Award for Distinguished Scientific Achievement in Psychology

En 2002, elle se voit décerner le prix Sigmund Freud par l’Association mondiale de psychothérapie et par la ville de Vienne.

 

Principes de la thérapie :

La thérapie EMDR repose sur un constat : le simple fait de parler d’un traumatisme ne serait pas suffisant. Une personne traumatisée ne souhaiterait d’ailleurs pas évoquer le cœur de la scène traumatique dans la crainte d’être sur-traumatisée. L’EMDR créerait donc un protocole sécurisant pour accompagner la personne dans son rappel du noyau traumatique. Ce rappel ne solliciterait pas seulement le registre verbal mais tous les registres représentatifs : perceptions, cognitions, émotions, sensations corporelles.

Cette méthode permettrait au souvenir traumatique d’être réinséré dans le processus de synthèse de la mémoire épisodique avec le statut de souvenir révolu.

La croyance dans l’efficacité des mouvements oculaires ou des stimulations sensorielles bilatérales  alternées repose sur un modèle neurologique où l’activation alternée des hémisphères cérébraux faciliterait un travail de reconnexion de modules de traitement de l’information (émotionnels, mnésiques, comportementaux) dissociés par le trauma.

D’autres modèles sont en discussion, amenant d’autres explications possibles à l’efficacité de l’EMDR.