Mindfulness

cache_2439272069Issue des travaux pionniers du psychiatre Jon Kabat-Zinn, la pleine conscience ou Mindfulness peut se définir comme “l’attention vigilante qui émerge lorsque nous portons notre attention à un but, dans l’instant présent, sans jugement envers le déroulement de l’expérience moment après moment”.

 

Ces dernières années, ce courant s’est largement développé pour s’intégrer aujourd’hui à la 3ème vague des Thérapies Cognitives et Comportementales qui place les émotions au centre de la problématique et du traitement de nombreux troubles psycho-physiologiques et psychiques.
Le principe est simple : être attentif d’une manière particulière,
délibérément, dans le moment présent, et sans jugement.images-1-150x150
Le fondement de la méthode repose donc sur l’idée que, face aux événements, nous pouvons être parasités
par des pensées, des sentiments et des sensations corporelles sans en être vraiment conscients.
Vous serez donc invités au cours des pratiques à cultiver la conscience, l’acceptation et le non-jugement.
La méthode intègre des dimensions physiques (le corps, le mouvement), émotionnelles (les sentiments, les sensations), intellectuelles (le cerveau et ses capacités cognitives) de l’humain en relation avec son environnement.
Elle peut être considérée davantage comme une pratique que comme une psychothérapie tant l’apprentissage de la pleine conscience est le fondement principal des exercices; en ce sens, il s’agit d’une invitation qui peut permettre à chacun d’être où il est et de mieux connaître son territoire intérieur qui devient accessible moment après moment à travers l’expérience.
Les données scientifiques les plus récentes nous permettent de mieux comprendre ce courant très actif scientifiquement comme en témoigne le nombre importants de publications dans de très nombreux domaines médicaux et psychologiques.
Les études validées et contrôlées sur la pratique de la thérapie de pleine conscience démontrent son efficacité dans la gestion du stress et de l’anxiété, la prévention de rechutes dépressives, la gestion de la douleur chronique.
De par ses effets sur la santé en terme préventifs et curatifs, la pleine conscience invite à une ouverture vers une thérapeutique intégrative et complémentaire, reconnaissant l’unité fondamentale du corps et de l’esprit.