La cohérence cardiaque

images-5-150x150

Le tonus vagal est l’activité du système nerveux qui permet la conservation et la restauration de l’énergie somatique et l’état de repos des principaux organes (coeur, poumons, intestins…).
Agissant comme un frein physiologique, il maintient l’équilibre intérieur (homéostasie), renforce l’organisme et constitue des réserves utiles en cas de besoin et de stress.
De nombreux états pathologiques – au premier rang desquels les troubles cardiovasculaires et respiratoires, l’hypertension artérielle, le diabète…- sont caractérisées par une baisse significative du tonus vagal.
Cette diminution du tonus vagal est également constatée dans de nombreux troubles psychologiques et psychosomatiques – stress, anxiété, phobies, stress post-traumatique…
Plus récemment, la recherche clinique centrée sur les émotions a mis en exergue qu’un tonus vagal élevé favorise une meilleure régulation affective, de meilleures relations sociales et de plus grandes facultés à faire face aux agents stresseurs.
Le tonus vagal constitue donc un indicateur biopsychosocial important avec de multiples implications en santé globale.

Un tel constat suggère qu’une évaluation précise du tonus vagal fournit des indications sur la vulnérabilité des patients au stress mais aussi sur leurs compétences d’adaptabilité et de flexibilité comportementale et émotionnelle nécessaires pour faire face aux changements multiples de leur environnement quotidien.

Aujourd’hui, il est désormais possible d’agir sur la variabilité du rythme cardiaque pour provoquer une augmentation / rééducation du tonus vagal par un travail de synchronisation cardiaque, vasculaire et respiratoire : c’est le biofeedback de cohérence cardiaque.

Cette approche psycho-physiologique innovante apporte une contribution importante pour aider les patients à retrouver et maintenir l’auto-régulation de son système nerveux autonome ;
Le biofeedback de cohérence cardiaque est un outil efficace dans la prévention du stress, la gestion des émotions et la réduction des symptômes physiques en lien avec un dysfonctionnement du système nerveux autonome : douleurs, symptômes cardiaques et respiratoires…
Seule ou associée aux techniques de relaxation et de modification d’état de conscience, cette approche trouve de nombreuses applications en thérapie, en médecine comportementale et émotionnelle, dans les domaines du sport, du bien être et de la santé, sans oublier le monde du travail.